• Home
  • Actualité
  • News
  • Nouvelles internationales

Le Mémorial de la Shoah de Londres

Pin It

  • Memorial-de-la-Shoah-

    Memorial-de-la-Shoah-

  • Memorial-de-la-Shoah-

    Memorial-de-la-Shoah-

  • Memorial-de-la-Shoah-

    Memorial-de-la-Shoah-

  • Memorial-de-la-Shoah-

    Memorial-de-la-Shoah-

    L'architecte David Adjaye prend la tête de la conception du Mémorial de l'Holocauste qui sera érigé près du Parlement de Londres.

    Le bâtiment préservera les espaces verts originels du site de Victoria Tower Gardens.

    Le nouveau bâtiment visera à rendre hommage aux victimes de la Shoah, alors qu'un centre pédagogique situé en sous-sol permettra d'évoquer le contexte historique du mémorial en revenant sur des données factuelles sur l'Holocauste afin d'explorer la notion de préjugé à travers le temps, jusqu'à nos jours.

    Le concept qui a remporté le concours, mené par Adjaye Associates, Ron Arad Architects et le cabinet de paysagistes Gustafson Porter + Bowman, vise à préserver les espaces verts originels du site de Victoria Tower Gardens. Le cabinet Adjaye veut aussi faire de cet espace un "parc de la conscience britannique".

    Le Mémorial a été pensé comme surgissant de l'extrémité sud des jardins de Victoria Tower, pour que le visiteur ne distingue à première vue qu'une forme émergeant de la terre et les "ailerons" du mémorial.

    Le bâtiment est composé de 23 immenses ailerons en bronze dressés délimitant autant d'entrées dans le Mémorial. Chaque voie permet d'accéder à un vaste hall et de descendre dans le centre pédagogique en sous-terrain. Ce dernier comprendra le "hall des témoignages" et un espace de réflexion composé de huit panneaux de bronze où le silence sera de mise.

    En sortant du Mémorial, les visiteurs auront une vue directe sur le Parlement et la "réalité de la démocratie", selon les termes utilisés par les organisateurs du concours.

    Les jurés ont plébiscité ce projet parce qu'il offre un "espace vivant, et pas uniquement un monument dédié au passé" et aussi pour son approche immersive.

    Le concept va par ailleurs bénéficier de l'aide d'experts de la Shoah, de survivants et de résidents du quartier. Le mémorial et le centre pédagogique devraient tous deux être inaugurés courant 2021.