Papier ou écran : quel support pour une meilleure mémorisation ?

Papier ou écran : quel support pour une meilleure mémorisation ?

Depuis le début de ce siècle, de nombreuses études se sont attachées à évaluer les effets des supports de lecture, papier imprimé et écran, sur les performances de compréhension de texte.

Les résultats de ces études ont été repris dans deux méta-analyses publiées en 2018 portant sur 54 études effectuées auprès d'un total d'environ 170 000 lecteurs, et publiée dans Educational Research Review. Il en ressort que la compréhension de textes est significativement meilleure lorsque la lecture s'effectue sur papier que sur écran.

En effet, les textes documentaires surtout font appel à des traitements cognitifs plus complexes impliquant par exemple l'utilisation d'un vocabulaire académique ou technique très spécifique.

Pour expliquer cette plus grande facilité de compréhension sur un support papier, le premier facteur que l'on pourrait invoquer serait celui de l'expérience : le digital étant relativement nouveau, les habitudes de lecture sur écran seraient moins ancrées que celles sur papier.

Une façon de le vérifier, est ce que dans les publications les plus récentes, où les participants affichent donc une familiarité plus grande avec les écrans, les écarts de compréhension s'atténuent entre les supports ?
Or, étonnement, c'est exactement l'inverse qui se produit : la différence de performances de compréhension entre écran et papier s'accroît dans les études les plus récentes par rapport aux plus anciennes. Le manque relatif d'expérience par rapport à la technologie n'explique donc pas les avantages du papier en matière de lecture.

La matérialité du document imprimé serait-elle alors le facteur décisif ? En effet, la lecture d'un document imprimé implique non seulement l'analyse et le traitement de ce qui y est écrit mais aussi l'association entre un contenu et un objet riche d'un point de vue sensoriel. Forme, couverture, odeur, nombre et épaisseur des pages aident notre cerveau à intégrer les informations qui lui parviennent et à mieux les retenir dans la durée.

Les auteurs considèrent que la manipulation d'un document imprimé pendant la lecture apporte des informations sensorielles et motrices plus riches, ce qui permet de mieux traiter et de mieux mémoriser le texte et l'organisation temporelle des événements décrits.

Ainsi, les données scientifiques actuelles prouvent que la lecture de documents imprimés académiques ou techniques très spécifiques favorise grandement la compréhension et la mémorisation de ce qui est lu.(source : lalibre.be)

  • Créé le .

Adresses

Belgique
Mediaxel
64 avenue Marie de Hongrie
BE - 1083 Bruxelles
+32 (0)2 772 40 47
+32 (0)2 771 98 01 (fax)

France
MMG SAS
55 avenue Marceau
FR - 75116 Paris

Contact

Secretariat : Pascale Cloots

Publicité :
  (fr)
  (nl)

Redacteur en chef : Nicolas Houyoux

Social : Vincent de Puydt

MediaXel sprl - © 2019
Editeur responsable : Philippe Maters, 64 avenue Marie de Hongrie, BE - 1083 Bruxelles